Écrits

Voici quelques exemples de ses écrits. Comme il écrivait aussi bien en néerlandais qu'en français, les poésies sont différentes entre les deux versions linguistiques.

Dédicace d'un tableau

J'ai fait ce paysage un jour de semaine,
lorsque personne ne s'y promène
sauf peut-être quelque bûcheron
un vieux pêcheur et sa chanson.

Un tel jour l'on pourrait penser
être revenu aux siècles passés,
comme au temps où la forêt, sereine
gardait ses trésors comme le cœur d'une reine.

L'on s'attendrait volontiers à voir apparaitre
un chevalier et sa meute courant sous les hêtres,
ou bien quelque faune sautant, affolé,
à la poursuite de quelque feu follet.

Mais sous les cimes, seul le vent chuchote
et l'eau de l'étang dans sa vase clapote,
l'écureuil traverse le sentiers glissant
et une corneille s'envole en croassant.

Ce petit tableau cache un mystère
comme un renard, ses petits dans sa tanière
Je l'ai peint, sachez-le maintenant
avec les mains d'un vieux et l'âme d'un enfant.

23 février 1961

Monsieur Delvaux

Mais oui, Maître Delvaux,
vous avez peint de belles toiles,
de jolies femmes sans voile
plus belle qu'avec des oripeaux

Vous avez peint, plus dépouillé encor...
une série de squelettes,
des nudités bien plus complètes.
Chez les humains, l'os est le plus fort.

Vous avez peint des fillettes qui s'égarent
dans les décors les plus divers
en été, ou en hiver,
et se retrouvent dans les gares.

Ce qui a fait votre célébrité
ce furent les villes romantiques
avec frontons et piliers antiques
où vos personnages se promenaient.

Vous êtes à présent gloire nationale
et même communale.
Vous devriez être statufié.

23 juillet 1990

La musique

La musique, les parfums et les couleurs
Éveillent en notre cœur, le souvenir,
Les lieux et les gens
Que nous avons aimé.

Juin 1987

Bruxelles

J'ai revu Bruxelles ces derniers jours;
c'est moins beau que jadis.
Bien sûr, des frites, il y en a toujours
et des coins puants où l'on fait pipi.

Des frites, avec des moules polluées
qui viennent de Zélande ou du Rhin
et des coins, des coins de poètes
répandus entre cour et jardin.

Et des gravats, samedi et dimanche,
qui sentent encore la punaise
avec des tas de planches
et de vieilles chaises
pour dormir de jour et de nuit.
Des tours énormes, sans vie.

Où l'on tourne constamment.
Eh oui ! c'est la norme
Sait-on pourquoi, comment?
C'est un moulin de foire,
de foire de Midi, qu'est pas du Midi.
J'aime Bruxelles et ses gares
la Centrale et celle du Nord,
celle du Midi, près de la foire,
des gares où l'on entre
comme dans un égout,
où l'on sort par l'autre gare.

Et puis restaurants chinois, marocains,
et le chien chaud américain.
Tout d'origine comme les grecs,
plus frais que le pain à la grecque
que l'on mange le matin
à Bruxelles, mais sans pain.

25 février 1987

Le coffre

Nouvelle policière.

Le coffre

René Magritte

Quoi donc, Monsieur Magritte
vous avez l'ai d'une marguerite.
Mais, qu'in ne s'y trompe pas !
C'est vous qui avez fait tout cela!

Mirages et truquages
et tout sur la même page,
des pierres ou des hiboux
et des machines à rendre fou!

Une femme joue du trombone
un nez devient une pomme
un chat sur rail hésite
non, ceci n'est pas une pipe.

Ca a l'air fou ! est-ce bête?
"C'est vous qui l'êtes"
Enfin, est-ce de l'Art.
Je ne sais, mais c'est Castar!.

23 juillet 1990

Bruxelles

La place de la Bourse nous laisse de glace,
Malgré les millions qu'on y remue;
On préfère la Grand'Place,
son luxe et ses statuts.

Mais pardessus tout cela
la petite Place de l'Agora
avec sa galerie et ses boutiques
et la Madeleine et les maisons antiques,
avec ses arbres et sa fontaine
de Charles Buls et de son chien.
Pour être aimé de ce mécène,
caressez le chien et vous serez bien.

Il y a des terrasses pour touristes
et les vieux coins pour les artistes.
C'est là que le cœur de Bruxelles bat,
près de Don Quichotte et Sancho Panza.

20 juillet 1989

Marché aux Puces

Parmi les puces du marché
aux puces, je cherche
le coin au perche
un trésor est caché.

Serait-ce Saint Joseph
en bois polychrome
ou le Roi de Rome
en bas-relief?

Ou, parmi ces dentelles
et ces vieux godillots
pour pied bots?
Ficelle!
Parmi les disques je fouille:
Rhapsodies de Liszt,
Mozart, bougy, twist,
j'en bafouille.

Ah!.. enfin j'ai mon affaire
"C'est cent sous". Bon, bon
pour cette boîte de boutons
de célibataire.